Qi Gong

Le QI GONG et Parkinson

D’après  l’ouvrage du Docteur Yves RÉQUÉNA,  « Le Qi Gong anti-âge », Guy Trédaniel, éditeur ©2016 + DVD

 

« Basé sur les principes de la médecine chinoise, le Qi Gong (ou “maîtrise de l’énergie”) préserve la santé en réunifiant le corps, le souffle et l’esprit. Pour se sentir mieux dans sa tête et dans son corps. »

La gymnastique chinoise, le Qi Gong consiste en une combinaison de mouvements gymniques lents, d’exercices respiratoires et de divers procédés mentaux (méditation, visualisation), destinés au maintien de la bonne santé ainsi qu’au traitement des maladies. Le mouvement est sans effort musculaire, sans accélération du cœur et de la respiration ; au contraire, la respiration se ralentit. Cela l’oppose à la gymnastique occidentale qui avec le sport, est fondée sur l’effort musculaire, et la consommation d’oxygène.

Des découvertes archéologiques attestent que le Qi Gong occupait une place importante au sein de l’arsenal thérapeutique chinois depuis déjà plusieurs siècles avant notre ère. Mais si son utilisation thérapeutique remonte à l’Antiquité, il constitue désormais une catégorie générale et autonome, universellement utilisée dans le discours médical, scientifique et populaire.

C’est une gymnastique corps-esprit qui procure de nombreux bienfaits à ces pratiquants notamment aux personnes atteintes de la maladie de Parkinson, en plus d’être accessible à tous.
Il a été constaté que la pratique régulière du Qi Qong permet de réduire certains symptômes très fréquemment rencontrés dans la maladie de Parkinson :

  • elle réduit la raideur musculaire et apporte plus de souplesse aux déplacements;
  • elle renforce l’attention, la présence au corps et aux mouvements, et active l’énergie Qi pour pouvoir bouger plus facilement.
  • elle réduit les tremblements ;
  • elle calme, apaise et traite l’angoisse, l’insomnie et la dépression ;
  • elle améliore de façon significative les symptômes moteurs, l’équilibre, l’ancrage dans le sol, et la posture antéfléchie ;

De plus, l’incidence de plusieurs symptômes non moteurs sont atténuées :

  • la digestion,
  • la constipation,
  • la douleur,
  • la perturbation du sommeil et la somnolence dans la journée.

Les mouvements sont adaptés pour répondre aux demandes des patients qui cherchent des solutions concrètes à leurs problèmes de postures, de dextérité, de précision de mouvement et de fatigue dans la marche.

Enseignés par un professeur au début, de préférence, les exercices peuvent ensuite être pratiqués seul, au quotidien, selon les techniques apprises pendant les cours. Nous vous en proposons quelques-uns.

La pratique de la position « Embrasser l’Arbre », enracinement debout de l’énergie, donne au QI QONG toute la dignité, la puissance, le spectaculaire de cet art… Sa puissance est telle que les différentes écoles de QI QONG (école médicale, martiale, spirituelle), l’ont adoptée. Publiée dans des revues chinoises à la suite d’expérimentations, la position « Embrasser l’Arbre » a les bénéfices suivants :
  • Améliore l’immunité : immunité humorale et cellulaire,
  • Réduit le risque d’accident vasculaire cérébral,
  • Soigne les insomnies et l’anxiété ainsi que les facteurs psychologiques du vieillissement,
  • Augmente l’intelligence, favorise l’accroissement de la mémoire, de la vivacité de l’esprit,
  • Améliore l’acuité visuelle et lutte contre la fatigue oculaire par amélioration de la circulation du sang au niveau des yeux, nutrition du nerf et détente du muscle ciliaire. Agit sur les myopies,
  • Réduit la fatigue générale,
  • Participe à l’amélioration de maladies chroniques :
    • gastrite, hépatite, cirrhose, cholécystite
    • hypertension, anémie, arthrose, bronchite, asthme…

L’exercice QI QONG – Embrasser l’arbre apporte des bénéfices au niveau général.

Le Qi Gong de la marche existe depuis 2000 ans. On l’appelle Xi Xi Hu. Xi c’est l’inspiration, Hu c’est l’expiration.

Ces marches se caractérisent par une attaque du sol par le talon et font appel à une respiration, un mouvement des bras et des mains spécifiques.

La marche du Rein stimule l’énergie vitale, et renforce l’immunité naturelle tout en rééduquant la coordination et l’équilibre.

Le mouvement est simple et naturel ; le rythme respiratoire Xi Xi Hu crée une hyperventilation. Il se pratique en se concentrant sur le Dan Tian.
Cette respiration particulière s’effectue ainsi des deux côtés selon qu’on commence avec le pied gauche ou avec le pied droit. Le schéma ci-dessous illustre le principe de cette marche en commençant avec le pied gauche :

Les effets de cette marche améliorent :

  • La circulation cérébrale par la marche et l’hyperventilation
  • La déficience rhumatologique : arthrose, polyarthrite rhumatoïde
  • Et plus spécifiquement pour Parkinson :
    • La déficience d’origine neurologique
    • Les troubles de l’équilibre, de la coordination et de la force à la marche

Video de la Marche du Rein

Symptômes pouvant être améliorés par « La marche du rein »

[su_posts posts_per_page= »30″ tag= »qi-qong-rein » orderby= »title » order= »ASC »]

Cet exercice de la Grue a pour objectif d’agir sur les poumons, d’ouvrir la cage thoracique, faire travailler de manière poussée la capacité respiratoire et le diaphragme, muscler les muscles intercostaux et au-delà tous les muscles secondaires de la respiration.

Le résultat est de favoriser la respiration et les échanges gazeux, de renforcer la capacité respiratoire et de renforcer l‘énergie ancestrale.
Cet exercice agit sur les extinctions de voix et les problèmes d’insuffisance respiratoire.

Symptômes pouvant être améliorés par l’exercice de « La grue »

 [su_posts posts_per_page= »30″ tag= »qi-qong-grue » orderby= »title » order= »ASC »]

Avant tout massage, commencer par vous frotter les mains l’une contre l’autre pour obtenir de la chaleur et l’énergie dans les paumes de vos mains et au bout de vos doigts.

A refaire avant chaque mouvement différent.
Ce massage se décompose en 8 mouvements que vous pourrez découvrir dans la video ci-dessous :

  • Massage du visage : poser les paumes des mains sur le front et effectuer des cercles en descendant sur les yeux, les joues, le menton, puis remonter sur les côtés des mâchoires, devant les oreilles jusqu’aux tempes et revenir au front ;
  • Massage du front : à l’horizontale du front, passer une main puis l’autre de gauche à droite puis de droite à gauche, d’une tempe à l’autre.
  • Massage du cuir chevelu : écarter les doigts en peigne et appuyer sur le cuir chevelu d’avant en arrière ;
  • Massage des yeux : mettre les paumes des mains sur les yeux avec les mains à l’horizontale du front, et les étirer les mains vers les tempes en passant les doigts sur les yeux, les paupières et les sourcils, l’auriculaire passant sous l’œil ;
  • Massage du nez : poser le tranchant des mains côté index sur le bord du nez et effectuer des va et vient des ailes à la racine du nez de haut en bas ;
  • Masser les lèvres : poser les index sur leur longueur, l’un sur la lèvre supérieure et et l’autre sur la lèvre inférieure, et effectuer des va et vient ; ensuite changer les index et recommencer ;
  • Masser les oreilles : prendre chaque oreille : placer l’annulaire et l’auriculaire devant les oreilles et es autres doigts derrière les oreilles ; masser vigoureusement de bas en haut et haut en bas ;
  • Masser l’occiput : masser le creux sous l’occiput à gauche et à droite du cou ;
  • Masser la nuque : poser les mains à plat sous l’occiput et effectuer le massage en descendant de part et d’autre des vertèbres du cou jusqu’aux trapèzes.

Cet ensemble de mouvements :

  • Tonifie et améliore la rigidité du visage
  • Favorise la circulation du sang dans le cerveau,
  • Fortife l’énergie des poumons, stimule l’odorat et les sinus,
  • Fortifie l’énergie des yeux et de l’organe foie, améliore la vision,
  • Stimule l’énergie du organes rate-pancréas et estomac,
  • Favorise l’audition,
  • Améliore et régularise le sommeil,
  • Calme l’esprit et le stress,
  • Favorise la circulation de l’énergie dans le bulbe rachidien.

Symptômes pouvant être améliorés par le massage du visage

 [su_posts posts_per_page= »30″ tag= »qi-qong-visage » orderby= »title » order= »ASC »]

Avant tout massage, commencer par vous frotter les mains l’une contre l’autre pour obtenir de la chaleur et l’énergie dans les paumes de vos mains et au bout de vos doigts.

A refaire avant chaque mouvement différent.
Ce massage se décompose en 8 mouvements que vous pourrez découvrir dans la video ci-dessous :

  • Massage du visage : poser les paumes des mains sur le front et effectuer des cercles en descendant sur les yeux, les joues, le menton, puis remonter sur les côtés des mâchoires, devant les oreilles jusqu’aux tempes et revenir au front ;
  • Massage du front : à l’horizontale du front, passer une main puis l’autre de gauche à droite puis de droite à gauche, d’une tempe à l’autre comme ???
  • Massage du cuir chevelu : écarter les doigts en peigne et appuyer sur le cuir chevelu d’avant en arrière ;
  • Massage des yeux : mettre les paumes des mains sur les yeux avec les mains à l’horizontale du front, et les étirer les mains vers les tempes en passant les doigts sur les yeux, les paupières et les sourcils, l’auriculaire passant sous l’œil ;
  • Massage du nez : poser le tranchant des mains côté index sur le bord du nez et effectuer des va et vient des ailes à la racine du nez de haut en bas ;
  • Masser les lèvres : poser les index sur leur longueur, l’un sur la lèvre supérieure et et l’autre sur la lèvre inférieure, et effectuer des va et vient ; ensuite changer les index et recommencer ;
  • Masser les oreilles : prendre chaque oreille : placer l’annulaire et l’auriculaire devant les oreilles et es autres doigts derrière les oreilles ; masser vigoureusement de bas en haut et haut en bas ;
  • Masser l’occiput : masser le creux sous l’occiput à gauche et à droite du cou ;
  • Masser la nuque : poser les mains à plat sous l’occiput et effectuer le massage en descendant de part et d’autre des vertèbres du cou jusqu’aux trapèzes.

Cet ensemble de mouvements :

  • Tonifie et améliore la rigidité du visage
  • Favorise la circulation du sang dans le cerveau,
  • Fortife l’énergie des poumons, stimule l’odorat et les sinus,
  • Fortifie l’énergie des yeux et de l’organe foie, améliore la vision,
  • Stimule l’énergie du organes rate-pancréas et estomac,
  • Favorise l’audition,
  • Améliore et régularise le sommeil,
  • Calme l’esprit et le stress,
  • Favorise la circulation de l’énergie dans le bulbe rachidien.

Symptômes pouvant être améliorés par le massage du visage

 [su_posts posts_per_page= »30″ tag= »qi-qong-visage » orderby= »title » order= »ASC »]

Cet exercice d’étirement dynamise les yeux et relâche et tonifie les muscles du cou et des épaules.
Il complète l’automassage du visage et des yeux pour la presbytie et la myopie, contribue à défatiguer les yeux en cas de pratique régulière de l’ordinateur.

Symptômes pouvant être améliorés par l’exercice « L’aigle s’étire » :

 [su_posts posts_per_page= »30″ tag= »qi-qong-aigle » orderby= »title » order= »ASC »]

La Tête de Tortue est un exercice de Qi QONG spécifique du taoïsme, qui jouit d’une réputation légendaire voire mythique sur la longévité.

La Tête de Tortue est un mouvement en demi-cercle de la tête d’avant en arrière à réaliser en exerçant la conscience successivement au niveau des vertèbres cervicales puis dans la tête au centre du cerveau.

Il s’agit d’une véritable gymnastique du cerveau par ce mouvement de pompe cranio-sacrée qui fortifie la production et la circulation du liquide céphalo-rachidien ainsi que la circulation sanguine dans le cerveau.

Les effets de cet exercice sont multiples notamment pour Parkinson :

  • Prévention de l’arthrose cervicale : diminution de la fatigue, des tensions cervicales et des trapèzes ;
  • Mauvaise circulation cérébrale : amélioration de la vascularisation du cerveau ;
  • Perte de mémoire : associé à la concentration dans le centre de la tête, sensation de rafraichissement ;
  • Trouble du sommeil ;
  • Mauvaise concentration ;
  • Troubles cognitifs ;
  • Rigidité de la face, déglutition, visage figé.

La Tête de Tortue est une bonne préparation à la méditation.

Symptômes pouvant être améliorés par « la tête de tortue »

 [su_posts posts_per_page= »30″ tag= »qi-qong-tortue » orderby= »title » order= »ASC »]

Le centre de l’abdomen, le plexus solaire est le lieu d’assimilation de l’énergie de la nourriture par la rate pancréas et l’estomac.

Ce mouvement va favoriser la digestion, l’assimilation et le transit ainsi que la circulation artérielle dans les jambes.

Cet exercice se décompose ainsi :

  1. A partir de la position de repos, écarter le pied gauche de la largeur des épaules ;
  2. En inspirant amener les paumes de mains face à face au niveau du plexus solaire ;
  3. En expirant, l’éloigner les mains l’une de l’autres : la main du dessus monte au-dessus de la tête, la paume de main vers le ciel ; l’autre descend le long du bras la paume de main tournée vers la terre ;
  4. En inspirant, ramener les mains au niveau de l’estomac paumes toujours parallèle mais en mettant celle venant de la terre au-dessus de celle descendant du ciel. Vous devez ressentir entre vos mains comme un ballon, une boule d’énergie ;
    Recommencer 10 à 15 fois à partir du point 3 en l’expirant, et à chaque fois en poussant les mains comme pour résister à une pression. Vous devez ressentir la boule d’énergie qui se fortifie.
  5. Après la dernière inspiration, en expirant ramener la boule d’énergie dans votre plexus solaire en posant main droite et main gauche.
  6. Revenir dans la position initiale les deux pieds parallèles

Symptômes pouvant être améliorés par le travail sur le centre :

 [su_posts posts_per_page= »30″ tag= »qi-qong-centre » orderby= »title » order= »ASC »]

Il consiste à fortifier le muscle du périnée en exerçant des contractions volontaires.

Les bénéfices sont multiples :

  • Garder la forme et le tonus musculaire
  • S’opposer à l’impuissance
  • Prévenir les troubles du sphincter et l’incontinence
  • Pour les femmes, fortifier l’utérus, la sexualité féminine et la tonicité vaginale, faciliter la maitrise de l’orgasme
  • Pour les hommes, faciliter la maitrise de l’éjaculation et de l’orgasme

Cet exercice se déroule ainsi :

  • Position : assis sur une chaise
  • Contracter le sphincter de l’anus au maximum, comme si l’on voulait se retenir d’uriner
  • Garder cette contraction quelques secondes, relâcher, respirer
  • Ne pas exercer ces contractions uniquement à l’inspiration, mais plutôt commencer au cours de l’expiration et si la durée se prolonge, respirer normalement
  • Après entrainement, s’habituer à garder cette contraction aussi forte et serrée que possible pendant une minute
  • Répéter au minimum 10 fois

Après entrainement, vous pourrez pratiquer cet exercice dans toute situation assise comme au volant de votre voiture, dans les transports en commun.

Symptômes pouvant être améliorés par la gymnastique du périnée :

 [su_posts posts_per_page= »30″ tag= »qi-qong-perinee » orderby= »title » order= »ASC »]