Sophrologie

Les apports de la sophrologie dans la maladie de Parkinson.

Concrètement la sophrologie associe des exercices physiques simples et doux d’activation du corps, de relâchements musculaires, de respiration et de visualisations positives qui permettent de se relaxer physiquement et mentalement, et de développer de façon positive ses capacités.

Créée en 1960 par le professeur Alfonso Caycedo, la sophrologie se définit comme  » L’étude de la conscience harmonieuse ». Elle aide à trouver un équilibre entre le corps et le mental.

Les techniques d’apprentissage sont simples, adaptées aux capacités de la personne. C’est une méthode qui demande un entraînement régulier.

En quoi la sophrologie peut être une aide dans la maladie de Parkinson ?

La maladie de Parkinson entraîne des troubles moteurs et non moteurs, une perte de repères corporels, une perte de confiance et un sentiment de honte qui isole bien souvent le malade. La sophrologie va lui permettre de mobiliser ses ressources et de mobiliser son corps de façon consciente, selon les 3 principes fondamentaux de la méthode

  1. Aider la personne à se reconnecter à son corps en étant plus vigilant à son schéma corporel pour une meilleure posture et un meilleur relâchement.
    Comment puis-je relâcher mes tensions corporelles si je ne les ressens pas ?
    Cette meilleure conscience du schéma corporel va faciliter aussi le travail chez le kinésithérapeute, l’ostéopathe et orthophoniste.
  2. Aider la personne à être plus positif par des exercices de visualisation et de concentration et apprécier de ressentir son corps sans tension : Action positive sur la conscience.
  3. Aider la personne à accepter les choses telles qu’elles sont et non comme on voudrait qu’elles soient : Principe de la réalité objective.

La sophrologie propose un retour à soi en douceur Et avec bienveillance afin de mobiliser ses propres ressources pour une meilleure qualité de vie.

Quels sont les symptômes améliorés par la sophrologie ?

La sophrologie étant une approche holistique, ses bienfaits sont nombreux avec une intensité variable en fonction des symptômes. Des liens vers la description détaillée des symptômes est disponible en fin de page.

L’amélioration est la plus significative pour les symptômes suivants :
• Les troubles d’articulation
• La somnolence
• La constipation
• La douleur

La sophrologie donne des résultats intéressants pour :
• La dyskinésie, les tremblements
• Les tremblements de la main et du bras
• L’insomnie
• Les nausées
• Les troubles de l’équilibre

La sophrologie peut apporter un confort également pour :
• L’extinction de voix
• L’hyperkinésie des mains et des pieds
• La fatigue
• La rétention d’eau
• Les troubles du sommeil
• L’altération de la vision
• Les étourdissements
• La perte de contrôle des mains et pieds
• La mémoire
• La dépression
• L’essoufflement
• L’émotivité
• Le bégaiement

Liens vers la description des symptômes

[su_posts posts_per_page="40" post_type="post" tag="sophrologie" orderby="title" order="asc"]