La Dyskinésie, ce sont des mouvements anormaux et involontaires dus à l’utilisation de la DOPA qui est distribuée anarchiquement par des neurones Dopaminergiques malades. Il ne s’agit donc pas de symptômes de la maladie de Parkinson à proprement parler.

La plupart des parkinsoniens développent ce type de réactions après plusieurs années de traitement.

Les dyskinésies sont de 3 sortes :

  1. Les plus fréquentes se font en milieu de dose alors que le traitement est à son efficacité maximale. Il concerne le tronc et la tête, les membres et les muscles respiratoires ;
  2. D’autres interviennent en 2 temps ou biphasiques touchant les bras et les jambes ;
  3. Enfin, certaines interviennent en fin de dose, contractions douloureuses des pieds & des jambes.

La dyskinésie est plus fréquente chez quelqu’un qui a commencé la maladie jeune ou qui a absorbé beaucoup de DOPA.

En fonction de l’antériorité de la maladie, elle est traitée :

  • par un ajustement ou une meilleure répartition des doses de DOPA,
  • puis par les pompes à apomorphine sous-cutanée et à gel de DOPA dans l’estomac,
  • et enfin par la stimulation cérébrale profonde.

Que faire ?

Ce symptôme est un effet secondaire du traitement.

Il se traite par

  •  un ajustement des doses de DOPA
  • puis par les pompes à apomorphine sous-cutanée
  • Gel de DOPA dans l’estomac
  • la stimulation cérébrale profonde

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
En insérant un commentaire, vous acceptez la possibilité qu'il soit publié et visible par les autres utilisateurs.
Pour un message confidentiel, cliquez sur le lien Nous contacter.