Kinésithérapie LSVT BIG

Quest-ce que signifie LSVT BIG ?

LSVT® BIG est un programme d’exercices pour les personnes atteintes de la maladie de Parkinson (PD). Il est basé sur le principe que le cerveau peut apprendre et changer (neuroplasticité). Il a été formulé à partir d’un programme existant pour aider à la parole pour les personnes atteintes de la maladie de Parkinson (PD) qui s’appelle « Lee Silverman Voice Treatment (LSVT). » 

Les personnes atteintes de maladie de Parkinson (MP) ont des troubles de l’exécution des activités motrices se manifestant par :

  • des difficultés pour enclencher les actions (akinésie vraie),
  • une lenteur d’exécution des gestes (bradykinésie),
  • une réduction de l’amplitude des mouvements (hypokinésie).
  • Le passage d’un programme moteur à un autre est perturbé, ainsi que la réalisation des gestes répétitifs.

Depuis ces dernières années, la rééducation de la MP présente une évolution importante grâce à l’apparition de nouvelles stratégies rééducatives qui ont fait la preuve de leur efficacité. Le contrôle du mouvement (de la marche en particulier) par indiçage visuel et sonore est désormais très largement pratiqué.

Les autres approches thérapeutiques se concentrent plus particulièrement sur la rééducation des fonctions déficientes par la pratique d’exercices spécifiques, répétitifs et intenses, comme la marche sur tapis roulant ou le renforcement musculaire. Ce dernier, longtemps décrié dans le traitement des syndromes neurogènes centraux, n’est désormais plus remis en question dans la rééducation des altérations de la fonction motrice liées à la MP.

Il existe également un large consensus en faveur de la rééducation par mouvements forcés qui obligent les malades à dépasser leurs performances usuelles dans un objectif d’amélioration de la motricité. Les techniques d’indiçage sont utilisées pour pallier à la désorganisation du rythme interne des mouvements corporels. Le renforcement musculaire, outre son action sur la marche et l’équilibre, permet de réduire la sévérité de la rigidité musculaire. Jusqu’à un passé récent, la seule option proposée pour diminuer les conséquences de la bradykinésie était l’augmentation de la vitesse d’exécution des gestes.

« La LSVT BIG® entraîne le patient à maîtriser un seul des paramètres, l’amplitude, dont la réalisation est couplée au recalibrage de l’intégration sensiro-motrice… »

Ces dernières années, la méthode de rééducation nommée Lee Silverman voice treatment BIG® (LSVT BIG®) s’est montrée efficace pour améliorer la bradykinésie et l’hypokinésie.

Les principes de l’approche LSVT LOUD® développés par Lorraine Ramig et al. [1] pour améliorer les troubles de la phonation (cible unique : améliorer l’hypophonie parkinsonienne) au moyen de stages intensifs d’entraînement de voix projetée (dont l’unique objectif est l’augmentation de l’intensité) ont été adaptés à la fonction motrice sous le nom de LSVT BIG®. Cette méthode de rééducation de la MP a pour cible unique de développer l’amplitude des mouvements, et non d’augmenter la vitesse d’exécution comme jusqu’alors proposée.

Si la vitesse améliore la lenteur des gestes, elle n’améliore pas pour autant leur précision et leur amplitude. De surcroît, il est souvent observé que l’augmentation de la vitesse des mouvements est obtenue par une réduction de l’amplitude. En revanche, les mouvements de grandes amplitudes permettent non seulement d’augmenter, comme on peut s’y attendre, l’amplitude des gestes, mais également d’obtenir des gestes plus précis grâce à un rétrocontrôle continu de la performance motrice.

L’attention portée sur la perception des mouvements est utilisée pour corriger les perturbations motrices qui résultent des troubles sensori-moteurs en rapport avec la MP. La LSVT BIG® entraîne le patient à maîtriser un seul des paramètres – l’amplitude – dont la réalisation est couplée au recalibrage de l’intégration sensori-motrice.

La LSVT BIG® se pratique sous la forme de stages d’exercices répétitifs et augmentant en complexité des mouvements de grandes amplitudes. Elle est possède les caractéristiques d’une rééducation intensive en raison du nombre de séances élevé réalisé pendant une courte période et des multiples répétitions de mouvements de grandes amplitudes qui en composent chacune des séances.

Les patients suivent des stages de 4 séances d’une heure par semaine durant 4 semaines, dirigés par un rééducateur formé à la méthode. Les séances comportent :

  • la pratique de mouvements de grande amplitude de l’ensemble du corps en position assise sur un rythme soutenu, 
  • des exercices multidirectionnels en position debout (fentes, atteintes de cibles),
  • complétés par des exercices fonctionnels.

Les séances sont complétées par la pratique de gestes de grandes amplitudes à intégrer dans la vie quotidienne (comme se relever de la position assise pour se mettre debout, réalisé avec la même cible de grande amplitude que les exercices pratiqués au cours des séances sous la direction du rééducateur). Pour encourager à la pratique régulière des exercices au domicile, les patients sont invités à tenir à jour un carnet journalier d’activités.

L’étude allemande menée par Ebersbach et al. [2] comparant la LSVT BIG® aux exercices de rééducation pratiqués à domicile et à la marche nordique, a montré une amélioration significative du sous-score moteur de l’échelle Unified Parkinson’s disease rating scale (UPDRS III) par rapport aux deux autres méthodes, ainsi qu’une amélioration du Timed up and go test et une tendance marquée de l’amélioration du test de 10 mètres de marche chronométré.

Il apparaît donc que l’entraînement par LSVT BIG®, par la pratique répétée de mouvements de grandes amplitudes qu’elle cible spécifiquement, permet aux malades atteints de MP d’améliorer les conséquences de la bradykinésie et l’hypokinésie, non seulement au cours des séances de rééducation mais également dans les activités de la vie quotidienne.

Jean-Pierre Bleton

Kinésithér Scient 2014,0554:45-46 – 10/05/2014

Symptômes pour lesquels la LSVT pourra vous aider

[su_posts posts_per_page="40" post_type="post" tag="lsvt" orderby="title" order="asc"]

BIBLIOGRAPHIE

[1] Ramig LO, Sapir S, Countryman S, Pawlas AA, O’Brien C, Hoehn M et al. Intensive voice treatment (LSVT®) for patients with Parkinson’s disease: A 2 years follow-up. J Neurol Neurosurg Psychiat 2001 Jan;71(4):493-8.

[2] Ebersbach G, Ebersbach A, Edler D, Kaufhold O, Kusch M, Kupsch A et al. Comparing exercise in Parkinson’s disease : The Berlin BIG study. Mov Dis 2010 Sept;25(12):1902-8.