Cet exercice de la Grue a pour objectif d’agir sur les poumons, d’ouvrir la cage thoracique, faire travailler de manière poussée la capacité respiratoire et le diaphragme, muscler les muscles intercostaux et au-delà tous les muscles secondaires de la respiration.

Le résultat est de favoriser la respiration et les échanges gazeux, de renforcer la capacité respiratoire et de renforcer l‘énergie ancestrale.
Cet exercice agit sur les extinctions de voix et les problèmes d’insuffisance respiratoire.

Symptômes pouvant être améliorés par l’exercice de « La grue »

Essoufflement

La maladie de Parkinson se caractérise par des troubles moteurs qui peuvent affecter vos capacités respiratoires. Les causes ? Contractions musculaires touchant aussi le système respiratoire, Repli sur soi, position épaules basses et repliées vers l’avant, Manque souvent d’activité sportive. Le comportement à adopter ? Quelques suggestions : Ouvrir les épaules et ramener les épaules […]

0 commentaire

Voix basse, sans intonation – hypophonie

Articulation et phonation Il est très fréquent que les malades de Parkinson rencontrent des difficultés d’articulation, parfois très précocement, parmi les tout premiers symptômes. Il s’agit d’un des trois troubles de l’élocution que nous pouvons différencier ainsi :La dyshartrie (difficulté à articuler)La dysphonie (difficulté de la phonation, c’est-à-dire à produire un son par les organes de […]

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
En insérant un commentaire, vous acceptez la possibilité qu'il soit publié et visible par les autres utilisateurs.
Pour un message confidentiel, cliquez sur le lien Nous contacter.