Bien sûr, vous savez que le coeur est un organe essentiel de notre corps. Mais il l’est bien plus encore que vous ne le croyez : il influe aussi sur notre cerveau. Et le contrôler permettrait de protéger sa santé mentale.

Un lien entre cœur et cerveau

Cœur et cerveau sont certainement les organes les plus importants de notre organisme. Et les liens qui les unissent sont nombreux. Vous l’avez certainement remarqué : à la moindre émotion, la moindre peur, votre coeur s’emballe.

Mais ce que vous savez peut-être moins, c’est que les liens entre cœur et cerveau sont réciproques : calmer les battements de ce muscle permet de faire disparaître les tempêtes sous le crâne ! Il suffit pour s’en convaincre de voir comment le fait de prendre de grandes inspirations lorsque l’on est énervé permet de ralentir le coeur… Et rasséréner le cerveau.

Cohérence cardiaque : qu’est-ce c’est et comment ça marche ?

Selon la Fédération Française de Cardiologie, la cohérence cardiaque, découverte dans les années 90 aux Etats-Unis, consiste à « synchroniser les rythmes cardiaques et respiratoires à l’aide de techniques de relaxation et de méditation« . Bien sûr, il semble difficile de contrôler son coeur à volonté ! Mais il est pourtant possible d’agir sur son rythme cardiaque de manière indirecte, en travaillant sa respiration notamment.

En effet, le rythme cardiaque au repos n’est pas toujours régulier, il oscille plus ou moins. Cette variabilité, c’est la Variabilité de Fréquence Cardiaque (VFC), degré de fluctuation de l’intervalle entre deux contractions du coeur. Ces dernières ont tendance à augmenter pendant des périodes anxiogènes et diminuer pendant les phases d’apaisement. C’est là que la cohérence cardiaque intervient : la méthode propose d’apprendre à contrôler sa VFC, avec des techniques simples et un système de biofeedback. En clair, une sorte d’ électrocardiogramme permet de visualiser les battements de son coeur sur un graphique, et de voir directement les effets de différentes techniques pour le calmer.

Progressivement, on apprend à contrôler de manière quasi réflexe les emballements de ce muscle. Effet de mode ou réels bénéfices, des milliers de personnes ont déjà bénéficié de la cohérence cardiaque… Et affirment mieux gérer leur stress et leur émotions grâce à cette technique.

Pour ce faire : il s’agit d’inspirer pendant 5 secondes, d’expirer pendant 5 secondes, le tout pendant 5 minutes et 3 fois par jour. C’est ce que l’on appelle la méthode 365 : 3 fois par jour, 6 respirations par minute et pendant 5 minutes.

Cohérence cardiaque : ses bienfaits

Il est possible d’avoir recours à cette méthode à toutes personnes stressées et anxieuses pour se calmer. Un stress maitrisé permet par ailleurs de :

  • Mieux dormir ;
  • Diminuer le risque cardiovasculaire ;
  • Réduire le risque de dépression ;
  • Renforcer le système immunitaire ;
  • Être moins énervé.e ;
  • Mieux se concentrer ;
  • Adopter une alimentation équilibrée.

Une efficacité prouvée ?

Des études ont montré une efficacité des techniques de cohérence cardiaque. Ainsi, des essais(*) ont été menés chez 38 employés américains souffrant d’ hypertension. La moitié d’entre eux ont bénéficié d’un programme de contrôle des émotions par cohérence cardiaque. Et au bout de 3 mois, ils avaient non seulement réduit leurs problèmes d’hypertension, mais aussi évacué stress et coups de blues. À noter tout de même que l’étude était financée par une entreprise qui propose des formations en cohérence cardiaque.

Mais la Fédération Français de Cardiologie conseille des gestes « simples » pour gérer son stress et la cohérence cardiaque en fait partie, tout comme :

  • Se concentrer sur sa respiration ;
  • Pratiquer des exercices de relaxation ;
  • Pratiquer des exercices de méditation ;
  • La sophrologie ;
  • Les thérapie cognitivo-comportementales ;
  • La psychanalyse. 

rédigé par Marie-Josèphe Laurent
Rédaction de Parkinson – Vivre et Travailler
à partir des articles de David et Florence Servan Schreiber

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
En insérant un commentaire, vous acceptez la possibilité qu'il soit publié et visible par les autres utilisateurs.
Pour un message confidentiel, cliquez sur le lien Nous contacter.