Il s’agit là d’un trouble de la fonction cardiovasculaire qui touche 1 patient sur 2. Il peut être dû à la prise de médicaments dopaminergiques, à un excès de chaleur, à un exercice physique, à la prise d’alcool.
Les symptômes, hératiques, sont la sensation de faiblesse, la baisse de la vue, la perte de l’équilibre, les nausées, la douleur.
L’hypotension orthostatique se manifeste dans plusieurs situations :

  • quand le malade se lève : sa pression artérielle chute alors normalement, mais le pouls ne s’accélère pas comme il devrait, pour compenser la baisse de la tension.
  • environ une demi-heure après le repas.
  • ou encore après un exercice physique stressant.

Si la tension chute trop vite, en moins d’une minute, il vous faut absolument consulter.

Les soins commencent par une meilleure attention à la réhydratation et par un minimum d’exercices physiques. L’adaptation du traitement anti-parkinsonien et d’autres médicaments est à envisager.

Que faire ?

Parlez-en à votre médecin pour une adaptation de votre traitement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
En insérant un commentaire, vous acceptez la possibilité qu'il soit publié et visible par les autres utilisateurs.
Pour un message confidentiel, cliquez sur le lien Nous contacter.