Un des symptômes de Parkinson est la crispation des doigts et la réduction des caractères écrits.
Il est souvent nécessaire de ré-apprendre à écrire dans le format habituel.
Vous pouvez, seul ou avec le support de votre orthophoniste, vous engager dans un processus de « reconditionnement » qui est contraignant mais peut aussi être très efficace:

Papier : du papier millimétré spécial pour exercices d’écriture
Crayon : favoriser le crayon à papier / critérium ou le feutre fin ou même le stylo plume plutôt que le stylo à bille

Première Semaine : en très gros
– écrire des mots isolés
Deuxième semaine : en très gros
– écrire une colonne de mots
– écrire 2 / 3 phrases
Troisième semaine : en très gros
– écrire des phrases
Quatrième semaine : en alternant  moyen et gros
– écrire des phrases
– écrire du texte

Première quart d’heure : en très gros
– écrire des mots isolés
Deuxième quart d’heure : en très gros
– écrire une colonne de mots
– écrire 2 / 3 phrases
Troisième quart d’heure : en alternant moyen et gros
– écrire des phrases
– écrire du texte

Modèles d’écriture scolaire empruntés à l’application de l’éducation nationale

Polices de caractères cursives par exemple, mais choisissez ce qui peut vous faire plaisir !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
En insérant un commentaire, vous acceptez la possibilité qu'il soit publié et visible par les autres utilisateurs.
Pour un message confidentiel, cliquez sur le lien Nous contacter.