Cet exercice d’étirement dynamise les yeux et relâche et tonifie les muscles du cou et des épaules.
Il complète l’automassage du visage et des yeux pour la presbytie et la myopie, contribue à défatiguer les yeux en cas de pratique régulière de l’ordinateur.

Symptômes pouvant être améliorés par l’exercice « L’aigle s’étire » :

Vision altérée

Les problèmes Dopaminergiques déforment l’œil et la vision, même si nous n’en sommes pas toujours conscients : Hypersensibilité des pupilles (qui se désépaississent, signe avant-courreur de la maladie), Vision difficile par faible éclairage, Mouvements mal perçus, Cela peut être plus apparent lorsque vous essayez de regarder des objets se déplaçant rapidement, tels que des voitures. […]

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
En insérant un commentaire, vous acceptez la possibilité qu'il soit publié et visible par les autres utilisateurs.
Pour un message confidentiel, cliquez sur le lien Nous contacter.