Les troubles du comportement reconnus dans la maladie de Parkinson, sont apparemment liés aux agonistes dopaminergiques, médicaments antiparkinsoniens.

Ils peuvent être :

  • Le développement de la créativité. « Certains patients se mettent à peindre ou à écrire alors qu’ils ne l’avaient jamais fait auparavant » ;
  • L’hyperactivité. « Les patients bricolent ou font le ménage pendant des heures » ;
  • L’addiction. « Il s’agit le plus souvent de l’addiction aux jeux d’argent, d’hypersexualité, de compulsions alimentaires et d’achats compulsifs » ;
  • La prise de risques ;
    L’ajustement médicamenteux s’impose alors.

Les troubles du comportement pendant le sommeil

Ces Symptômes touchent apparemment essentiellement des hommes. ils peuvent être associés à la maladie de Parkinson, touchent alors un malade sur deux avec plus ou moins d’amplitude et apparaissant parfois longtemps avant les autres symptômes .

Pendant la période de sommeil paradoxal, les muscles sont tétanisés sauf les muscles respiratoires et oculaires, sauf chez le parkinsonien qui n’a pas les muscles paralysés et bouge pendant son rêve de manière souvent paisible ou parfois violente (parle, se redresse, se lève parfois et est difficilement maîtrisable).

Que faire ?

Ce symptôme est lié à la prise de médicaments.

La Dopa est bénéfique pour le calme des jambes essentiellement , mais il y a d’autres traitements médicamenteux qui peuvent être efficaces.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
En insérant un commentaire, vous acceptez la possibilité qu'il soit publié et visible par les autres utilisateurs.
Pour un message confidentiel, cliquez sur le lien Nous contacter.