Micrographie

Il est très fréquent que les malades de Parkinson rencontrent des difficultés d’écriture, parfois très précocement, parmi les tout premiers symptômes.
La main qui écrit sur une feuille rencontre une difficulté de souplesse et d’amplitude dans son mouvement, un peu comme pour la marche. Les lettres sont de plus en plus petites, mal formées jusqu’à devenir illisibles. Les doigts se crispent, la position du poignet change et le mouvement se ralentit.
Cette forme de dystonie s’appelle la « micrographie ».

Que faire ?

Les médicaments dopaminergiques ne sont pas toujours efficaces.

Praxie : Le meilleur traitement est l’entrainement, accompagné des conseils de votre orthophoniste.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
En insérant un commentaire, vous acceptez la possibilité qu'il soit publié et visible par les autres utilisateurs.
Pour un message confidentiel, cliquez sur le lien Nous contacter.