Plusieurs axes de travail pilotés par votre Orthophoniste :

1/ Faire régulièrement des exercices de pratique à voix haute.

Exemple 1 :

C’est l’heure d’y aller
Sommes-nous arrivés ?
Veux-tu du café ?
C’est l’heure de prendre mes médicaments

Exemple 2 :

cocorico
colique
kaki

Exemple 3 :

réplique .. arsenic
moqueur..écorcheur
phoque..roc

2/ Faire des exercices devant sa glace en s’efforçant de rendre le visage expressif et en formant bien les sons. Votre orthophoniste vous fera pratiquer et vous donnera une gamme de travail.

3/ L’Orthophoniste adaptera selon le patient des exercices tels que :

  • prendre des énoncés de la vie quotidienne du patient (situation familiale, travail, loisir, …) pour pouvoir travailler les expressions à intonations :
    BONJOUR, BONSOIR, Il fait très beau ce matin, La nuit va bientôt tomber …
  • selon le bilan, se faire remettre par l’orthophoniste des listes de mots pour articuler les points d’articulation affaiblis :
    • fermeture labiale p/b/m
    • apex de la langue t/d/n
    • base de langue k/g/r/kr/gr
    • souffle ch/j/f/v/o/z
  • Garder toujours en tête le conseil de parler plus fort car le Parkinsonien s’entend moins (il a tendance à perdre le contrôle / feed-back auditif).
  • Dégager les épaules en arrière et prendre le temps de respirer calmement et profondément pendant tout l’exercice.
  • Parler comme si l’on s’adressait à un groupe de personnes situé à une dizaine de mètres.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
En insérant un commentaire, vous acceptez la possibilité qu'il soit publié et visible par les autres utilisateurs.
Pour un message confidentiel, cliquez sur le lien Nous contacter.