Cet article et les excellentes suggestions qu’il contient ont été rédigés par « Parkinson Canada »

Les personnes atteintes de Parkinson avalent moins souvent parce que leur déglutition ne se fait plus automatiquement et demande un effort conscient de leur part. Si vous n’avalez pas correctement, vous risquez de vous étouffer ou d’aspirer des solides ou des liquides. Ceci peut être embarrassant, mais surtout dangereux.

Du fait que la déglutition n’est pas régulière, elle provoque une accumulation de salive dans la bouche et entraîne un écoulement involontaire de bave. Les signes indiquant que vous éprouvez de la difficulté à avaler sont : tousser en mangeant, s’éclaircir la gorge fréquemment, avoir l’impression qu’un aliment ou un comprimé reste coincé ou parler avec une voix enrouée lors du repas.

Voici quelques suggestions pour atténuer les problèmes de déglutition :

  • Boire une boisson gazeuse glacée pendant les repas parce qu’elle facilite la déglutition. Le liquide froid mêlé au pétillement des bulles incite les muscles de la bouche et de la gorge à avaler. Prendre souvent de petites gorgées entre deux bouchées ou quand les aliments s’accumulent dans la bouche.
  • Établir un horaire pour avoir plusieurs petits repas à manger tout au cours de la journée. Prendre de petites bouchées et mastiquer correctement avant d’avaler.
  • Boire de petites gorgées de liquide à la fois. Même si vous avez très soif, ne pas boire un verre d’un seul trait; faire attention avec les pailles.
  • Manger tranquillement à la maison avant de prendre part à des activités sociales où l’on vous sert de la nourriture. Vous pourrez ainsi sortir, sans crainte d’être embarrassé et stressé.
  • À la maison, éviter de parler en mastiquant; sinon, il y a risque d’étouffement, car les voies respiratoires sont ouvertes. Si vous mangez et regardez la télévision, n’oubliez pas de bien mastiquer et de prendre de petites bouchées.
  • Accorder plus de temps aux repas. Au lieu de trois repas copieux par jour, pourquoi ne pas en prendre six plus petits ?
  • S’assoir sur une chaise droite pour manger.
  • Ne pas s’allonger après un repas. Il est recommandé de rester assis droit pendant 30 minutes après un repas.
  • Baisser le menton permet d’avaler plus facilement. Cette position empêche les aliments de bloquer les voies respiratoires aériennes. Informez-vous auprès d’un spécialiste de la déglutition pour savoir si cela
    vous convient.
  • Prendre le médicament avec de la purée (compote de pommes), si vous avez de la difficulté à avaler un comprimé. Ne pas avaler tous les comprimés en même temps.
  • Demander une évaluation de la déglutition avant de modifier la consistance de vos aliments, car certains aliments, comme les solides durs et secs (les céréales sèches, les légumes crus, les craquelins, les croustilles, les gâteaux friables, les muffins et les noix entières) sont plus difficiles à avaler.
  • Selon les résultats de l’évaluation de la déglutition, il faudra modifier la consistance de ce que vous ingérez : les solides peuvent être ramollis, tranchés, mis en sauce ou transformés en purée, alors que les liquides peuvent être épaissis. Éviter certaines consistances.
  • Pencher légèrement la tête vers l’avant, et non vers l’arrière, au moment d’avaler.
  • Ne pas manger d’aliments collants, comme le beurre d’arachides, le pain blanc, la purée de pommes de terre trop sèche, les bagels, le caramel, les brioches et la sauce au chocolat ou au caramel trop épaisse.
  • Bien ajuster les prothèses dentaires pour faciliter la mastication et la déglutition. Pour éviter ce problème, utilisez des produits adhésifs pour dentiers ou parlez-en à un denturologiste.
  • Les soins de la bouche sont importants. Lorsque vous vous brossez les dents, vous devez aussi brosser votre langue pour enlever tout excès de bactéries.
  • Demander à votre conjoint d’appendre la manœuvre de Heimlich.

 

Êtes-vous préoccupé par des problèmes de déglutition? Éprouvez-vous ce genre de problèmes ? Alors, demandez votre médecin de vous faire passer une évaluation de la déglutition.
Source : fiche « Problèmes de déglutition » de Parkinson Canada

Le contenu de ce document est présenté à titre informatif seulement et ne représente pas un conseil, une approbation ou une recommandation à l’égard de produits, de services ou d’entreprises, ni une déclaration ou description des caractéristiques à leur sujet de la part de Parkinson Vivre & Travailler

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
En insérant un commentaire, vous acceptez la possibilité qu'il soit publié et visible par les autres utilisateurs.
Pour un message confidentiel, cliquez sur le lien Nous contacter.