Le point de vue diététique par Chantal, diététicienne

Une belle recette de printemps
Un Plat complet apportant des protéines animales de bonne qualité et des légumes riche en fibres
Qui peut, pour un repas équilibré, s’accompagner en entrée d’une salade de lentilles ( apportant protéines végétales, fibres, fer et antioxydants), d’un laitage et d’un fruit.
Plat coloré ayant du goût qui peut vous rappeler votre enfance à partager avec plaisir.

Le Navarin d’agneau printanier, recette de saison choisie par Gérard

Navarin d'agneau, légumes de printemps

Pour 4 personnes

Ingrédients :
800gr sautée d’agneau
8cl huile de cuisson
100gr carottes 🥕
100gr haricots verts
100gr petits pois
1000gr navets
100gr oignons grelots
20gr concentré de tomates 🍅
1 bouquet garni
1/2 BTL vin blanc sec
Sel / poivre et 20 gr de beurre et 10gr de sucre en poudre

Matériel de préparation et cuisson :
1 planche à découper
1 couteau à éplucher
1 couteau d’office
1 faitout
1 casserole

Réalisation :
Faire chauffer l’huile dans le faitout
Saisir les morceaux de viande et les colorer.
Après coloration enlever la graisse et ajouter le concentré de tomates 🍅 bien remuer .
Déglacer avec le vin blanc et porter à ébullition saler poivrer et ajouter 20cl d’eau.Ajouter le bouquet garni.
Mettre un couvercle et laisser mijoter à feu très doux
Préparer tous les légumes ( épluchés écossés effilés)
Après 10mn de cuisson ajouter les carottes 🥕à la viande .
Cuire les oignons grelots avec eau , beurre et sucre dans une casserole 30 mn.à feu doux
Après 20mn de cuisson ajouter les haricots verts / navets / petits pois .
Terminer la cuisson de la viande avec tous les légumes ( sauf les petits oignons)50 mn environ.
En final ajouter les oignons grelots et laisser cuire 5 mn vérifier l’assaisonnement et passer à table…
Un plat de printemps à prix raisonnable…
Bon appétit

Du coté du confort

– plat recommandé contre la constipation – symptôme bien connu de tous les Parkinsoniens
– Plat coloré ayant du goût et attisant l’odorat – la défaillance du goût et de l’odorat sont aussi des symptômes bien connus de tous les Parkinsoniens

Et sous l’angle de la « Médecine Traditionnelle Chinoise » ?

La constitution physique et cellulaire du corps réside dans les « saveurs de l’alimentation » issues du terroir, dont la qualité est directement en relation avec sa situation géographique (que les Chinois ont toujours associée à une situation géographique céleste).
Par ses multiples sensations de texture, vibrations de couleurs, ce plat riche en saveurs printanières, et donc riche en ‘tsing’ (stimulations extérieures) vous apportera une bonne énergie alimentaire et protègera votre énergie ancestrale .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
En insérant un commentaire, vous acceptez la possibilité qu'il soit publié et visible par les autres utilisateurs.
Pour un message confidentiel, cliquez sur le lien Nous contacter.