Evaluer vos contraintes

Vous souffrez d’une maladie chronique évolutive mais travailler est encore possible.
Les tâches que vous réalisez dans votre activité de TNS-Indépendant

Pour être TNS il faut répondre à certains critères

  1. Etre travailleur Indépendant selon l’article L 8221-6 du droit
  2. Avoir une immatriculation en tant que personne physique (Auto-entrepreneur, ainsi, le concept de TIH reste simple puisque soumis à seulement deux critères et grâce à un système de collaboration Entrepreneur, Entrepreneur Individuel, SASU…)
    • ou comme dirigeant de personne morale (SARL, SCOP…)
    • ou avoir le statut de commerçant, artisan.
      Le champ des possibles aux structures assujetties à l’OETH avec l’accès à une multiplicité de profils et de compétences donne la possibilité aux Personnes en Situations de Handicap d’envisager une alternative dans la promotion de leurs compétences et la gestion de leur carrière professionnelle
  3. Avoir un contrat de prestations ( avec une entreprise cliente ; ce peut être le précédent employeur par exemple))

peuvent cependant devenir difficiles à réaliser du fait de vos contraintes de santé.
Nous vous proposons de les analyser via le document ci-dessous à télécharger. Vous pourrez renouveler régulièrement cet exercice.

Devenir acteur de sa maladie : demande RQTH

Vous êtes vous-même l’acteur déclencheur dès lors que vous entreprenez une démarche de maintien dans l’emploi et que vous êtes convaincu qu’il vous faut faire une « demande de reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé » (RQTH) auprès de la MDPH de votre région (Maison Départementale des Personnes Handicapées). La notification de la reconnaissance de travailleur handicapé vous permet d’avoir accès à un ensemble de mesures mises en place pour favoriser l’insertion professionnelle :
  • accès à l’emploi, maintien dans l’emploi,
  • accompagnement dans votre parcours professionnel et l’aménagement de la vie au travail pour vous apporter confort et sécurité et être reconnu pour vos compétences et votre capacité à travailler, et non pour votre handicap.
Dès la réception de votre notification de travailleur handicapé, vous pouvez contacter le médecin du travail de votre entreprise et votre employeur et déclencher la démarche de maintien dans l’emploi.

Qu’est-ce qu’un Travailleur Indépendant Handicapé ?

Lorsque le travailleur indépendant (TI), ayant un statut de Travailleur Non Salarié (TNS), est touché par la maladie de Parkinson, il a la possibilité comme un salarié de demander à la MDPH une reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé (RQTH). Il est alors qualifié de Travailleur Indépendant Handicapé (TIH). Selon l’Union professionnelle des TIH – l’UPTIH – et le site TIH Business, 71600 Travailleurs Indépendants Handicapés ont été recensés en France pour l’année 2017.

Quelles aides par rapport aux salariés ?

La législation évolue, et comme les salariés, le TIH peut bénéficier d’aides notamment de l’AGEFIPH. Ceci est précisé dans le volet « Documents ».

• Où trouver des TIH ?
• Où publier mes besoins
• Quel mode de fonctionnement
• Comment me faire connaitre ?…

Diagnostiqués alors qu’ils étaient indépendants ou ayant fait le choix de créer leur activité. Ils, elles racontent.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
En insérant un commentaire, vous acceptez la possibilité qu'il soit publié et visible par les autres utilisateurs.
Pour un message confidentiel, cliquez sur le lien Nous contacter.