UN OUTIL D’AIDE AU MAINTIEN EN EMPLOI

Bien que l’âge moyen de développement de la maladie de Parkinson soit actuellement de l’ordre de 58 ans en France pour 200000 personnes avec 25000 de plus par an, nous devons nous pencher sur un très net rajeunissement.
Certains chiffres dans d’autres pays comparables évaluent à 5/10% de moins de 40 ans et 20% de moins de 50 ans, soit une population en âge de travailler. Le maintien dans l’emploi devient alors très rapidement une préoccupation majeure dès que les symptômes s’installent et que le médecin-neurologue a confirmé le diagnostic.

LE PROCESSUS EN 5 ETAPES

Slide

1/5
Le salarié se rend compte que sa santé a un impact sur son travail

-> Il en parle au médecin du travail et/ou à son employeur

Slide

2/5
L'entreprise, le médecin du travail ou le salarié sollicite l'appui d'un expert du Cap emploi pour les aider à analyser la situation.

Slide

3/5
L'analyse de l'impact de l'état de santé du salarié sur son travail conduit à des préconisations d'aménagements de son poste de travail

Slide

4/5
Le salarié fait une demande de reconnaissance administrative de son handicap auprès de la MDPH pour bénéficier des aides financières pour aménager son poste de travail

Slide

5/5
Quand l'aménagement du poste est effectué le salarié reste vigilant sur les évolutions de son état de santé et de sa situation au travail

previous arrow
next arrow

QUE FAIRE ?

Pour les salariés

Pour les employeurs
ou les coach

Pour les indépendants

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
En insérant un commentaire, vous acceptez la possibilité qu'il soit publié et visible par les autres utilisateurs.
Pour un message confidentiel, cliquez sur le lien Nous contacter.